Posted By in Programme MAVC
Posted 21 September 2018 at 02:52

Développer l’éducation financière du monde rural, une priorité d’ICCO Coopération et ses partenaires

Des clients (hommes et femmes) des Institutions Micro Finance (IMFs)  se posent beaucoup de questions liées à la façon de bénéficier des services des IMFs. Ils  sont  désireux  de savoir quelle initiative la plus efficace pour améliorer le bien-être financier? Comment devenir plus sensibles aux risques et opportunités en matière financière? Comment faire des choix raisonnés, en toute connaissance de cause en matières des engagements financiers ? Comment savoir où trouver de l'argent pour des microprojets agricole en fonction des saisons ?

Ce sont ces  questions saillantes qui ont été abordées au cours de la formation à l’éducation financière organisée par KAZOZA Microfinance sur financement du programme MAVC de ICCO Coopération au Burundi en dates du 12 au 21/09/2018. Cette formation  a vue la participation de vingts leaders des groupements d'épargne constitués par des petits exploitants agricole des zones périurbaine de la ville de Bujumbura: Gihanga, Kamenge,Bubanza, Rukaramu et Rugazi ainsi que les agents de de crédit de cette IMFs.


Dans cette formation, Egide KAMARANYOTA, Assistant technique au programme MAVC a rappelé que les vertus de l’éducation financière sont nombreuses aussi bien pour l’individu pris isolément que pour l’ensemble de la société burundaise.  Il précise qu'en appuyant les activités d'éducation financière ICCO Coopération veut optimiser la gestion  personnelle des finances  des individus  et des groupes afin d'anticiper les imprévus qui leurs arrivent souvent.  L'évidence est que la diminution des risques d’exclusion financière permet aussi de renforcer l’intégration des plus démunis en l’occurrence la population rurale.  Pour augmenter l'inclusion financière du pays, l'Assistant technique au programme MAVC souligne  qu'il faut partir de la population rurale qui est délaissée par le système bancaire classique en vue de les inciter et les sensibiliser à adhérer au système financier formel(IMFs et Banques).


Madame HATANGIMANA Jeanine participante dans  la formation, originaire de la commune Gihanga et animatrice de groupe VSLA temoigne : "L'éducation financière va nous permettre d'améliorer la connaissance des produits financiers que disposent les IMFs, concepts et risques financiers que comportent ces produits. Nous avons acquis les compétences de comment créer une épargne, créer un plan d-épargne et choisir l-IMFs pour épargner."


A l'issue de cette formation qui a pris fin vendredi dernier  le 21/09/2018 à 15 heures , les participants  se réjouissent  d'avoir compris les principes fondamentaux d'une éducation financière responsable tant au niveau individuel qu'à l'échelle d'un groupement. Il est prévue que les leaders formés vont à leurs tours organiser une formation restitution à leurs groupes respectifs et de la communauté tout entière.