Posted By in AgriProFocus Mali
Posted 19 December 2018 at 11:47

CARAVANE 2018/ETAPE BOBO-DIOULASSO

72 jeunes agripreneurs du Mali en voyage d’etude au Burkina-Faso ( Bobo-Dioulasso)

Ladite journée comme ses précédentes a commencé par le regroupement des habitants de ‘’Tchikê dugu’’ à 7 heures 20 minutes dans la cantine du Centre Albert SANOU (CAS) pour le petit déjeuner avant de recevoir la délégation de la Jeune Chambre Internationale de Bobo Dioulasso (Burkina-Faso) à sa tête son président en exercice monsieur Moussa TRAORE et 18 jeunes entrepreneurs agricoles de Burkina, sans oublier la présence marquante du Secretaire General de la Federation des Jeunes Agriculteurs de la region des Hauts-Bassins,et le responsable du Centre de Formation en Entrepreneuriat Agricole du Burkina-Faso .

Après installation du présidium composé de Monsieur Georges AKIBODE, Point Focal Entreprneuriat Jeune du Réseau AgriProFocus Mali, , du président de la JCI de Bobo, de Monsieur Ali OUATTARA, producteur maraicher et semencier par ailleurs Secrétaire Général de l’Association des Jeunes Agriculteurs des Hauts- Bassins du Burkina Fasso et caravanier depuis l’édition de 2016, de GYN Mali( Global Youth Innovation Network) et de la SNV et ICCO-COOPERATION a travers le projet EJOM( Entrepreneuriat Jeune Cree des Opportunites ). Le président de la JCI au nom de l’ensemble des jeunes chefs d’entreprises, a souhaité la bienvenue aux caravaniers et les a encouragés pour leur choix porté sur l’Agrobusiness et le Burkina-Faso, en faisant le lien entre entrepreneuriat et leader car pour lui un bon entrepreneur est aussi un bon leader.

La présentation des différentes structures présentes à la caravane par leur représentant respectif en a suivi afin de réitérer les possibilités de collaboration dans une demarche de Mise en Relation,Apprentissage et Leadership. Parmi celles-ci nous pouvons noter entre autres :

- ICCO cooperation ;

- le CICADEL, qui est le cabinet du coach de la caravane, monsieur ADJET Habib De Nazaire, consultant en Agrobusiness ;

- l’ONG- Blue Point Village, une organisation nationale qui accompagne les jeunes entrepreneurs dans la création de leurs entreprises, la formation et l’élaboration de business plans ;

- le Groupe d’Amitie Paysans d’Afrique (GAPA), constitué de jeunes étudiants de l’IPR/IFRA de Katibougou qui arrivent à conjuguer études et entreprenariat agricole avec à leur actif, de nos jours, un bénéfice de plus 3.000.000 millions de francs cfa sur la vente de leurs productions agricoles a travers les Guichets de Prestations Agricole soutenu par le PEAJ

- GYN Mali, un réseau incubateur de jeunes entrepreneurs ;

- Association Jeunesse Actions (AJA), aussi un incubateur de jeunes entrepreneurs dans les secteurs de l’aviculture, la pisciculture et le maraichage dont 80% de formations pratiques et 20% théoriques avec l’accompagnement de la DCI-Monaco.

La première sortie de la journée des caravaniers s’est effectuée à 10 heures sur le site de l’entreprise de production semencière Neema Agricole du Faso (NAFASO) située à 5 Km de la ville de Bobo Dioulasso. La caravane est reçue par le personnel de l’unité dont Nébila Ismäel BAYILI, Chef de Département Commercial et Marketing, Tél : +226 20 98 00 65, Email : bayilinebila@hotmail.fr et ses collègues pour une visite guidée après présentations et mots de bienvenue. Créée en 2008, NAFASO est une entreprise de production et de commercialisation de semences améliorées entre autres de maïs, mil, riz, niébé, sorgho ; et de prestations de services agricoles avec une capacité de 6000 tonnes par an en 2018. L’entreprise utilise des machines dont les noms indiquent très généralement leur rôle dans la production, il s’agit de nettoyeur, de calibreur et de mélangeur. En terme de personnel, elle emploie 42 permanents et plus de 1000 temporaires. Leurs semences sont vendues au Mali, en Guinée Conakry, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, en Espagne… La visite du site a pris fin sur une mise en relation avec l’entreprsies neerlandaise Bejo Zaden .

Les habitants de ‘’Tchikê dugu’’ sont reçus à 12 heures 45 minutes au Restaurant ‘’ Don’t forget’’ pour le déjeuner avant de prendre la route pour la ferme ‘’ BENEWINDE’’ qui signifie ‘’ Dieu est avec nous’’ où nous sommes arrivés à 15 heures 13 minutes après 13 km de marche réitérant la motivation des jeunes caravaniers. La ferme ‘’BENEWINDE’’, l’œuvre d’une brave DAME de nationalité Burkinabée, Mme KASSOGO Sama Sylvie, Tél : +226 77 88 31 17, est une entreprise de production de banane douce et plantain, de sésame, papaye, oignons, piment, tomate, maïs hybride, niébé. Le cas de la ferme ‘’BENEWINDE’’ reste un exemple motivant pour tout jeune entrepreneur car démarrée en 2004 avec 0,25 ha, elle exploite aujourd’hui une parcelle de 12 ha et des dizaines d’ha sur d’autres sites.. La ferme est alimentée par un groupe électrogène qui tire l’eau dans un bras de fleuve qui passe non loin de la ferme. L’entreprise emploie 12 personnes dont l’époux de la promotrice. Après une visite guidée du site, des questions sont posées par l’équipe de la caravane à madame la promotrice et son époux dont :

Question1 : Quel a été le montant de démarrage de l’entreprise ?

Réponse : Elle a démarré avec un montant de 500.000 F cfa.

Question 2 : Quelle est la moyenne de production de banane par hectare ?

Réponse : La ferme produit 30 tonnes par hectare.

Question 3 : Quels sont les problèmes majeurs rencontrés dans la production ?

Réponse : Les problèmes majeurs rencontrés sur le site sont entre autres le vent violent qui ravage sur son passage les bananiers, les maladies qui s’y attaquent.

Question 4 : Un régime de banane peut peser combien de kilogramme ?

Réponse : Il pèse de 45 à 50 kgs.

En plus des questions, une suggestion est faite par un caravanier à la promotrice pour un arbre appelé le jaquier présent dans sa ferme. Naturellement sucré, il lui propose la transformation de son fruit en jus.

Le couple passionné de la terre a à son tour demandé à l’auditoire de leur proposer des solutions à certains de leurs problèmes tels le manque de partenaires techniques et financiers. En terme de proposition de solution, le Réseau AgriProFocus par la voix de monsieur Géorges AKIBODE, propose à la ‘’BENEWINDE’’ s’engage a faciliter la mise en relation avec l’Organisation Neerlandaise PUM , le Fonds d’Investissement OIKO-Credit et ICCO-COOPERATION, afin d’aider leurs promoteurs à trouver sur place des solutions aux problèmes dont ils sont confrontés.

Pour finir, la promotrice a encouragé les jeunes entrepreneurs pour leur choix porté sur l’Agrobusiness en leur demandant de redoubler d’efforts et de ne jamais abandonner pendant les moments difficiles. La visite a pris fin à 17 heures 20 minutes après la photo de famille avant de rejoindre le bus à 13 km de marche comme à l’aller.