INRAN

Posted By in Publications
Posted 8 January 2019 at 08:27

Conseiller en maraîchage

La campagne maraîchère commence du mois de Novembre à Mars sur la majeure partie du territoire national. Et les maraîchers font recours aux pesticides pour protéger leur culture contre les ennemis.

Cependant au Niger de nombreux maraîchers abusent des pesticides pour faire face aux multiples attaques des ravageurs. Cependant, tout le monde est unanime, il faut utiliser moins de pesticides pour la protection des cultures et faire recours à la « lutte intégrée ». Mais comment faire ?

La lutte phytosanitaire intégrée est la combinaison de plusieurs méthodes de lutte compatibles entre elles (culturale, résistance variétale, biologique et chimique) destinée à protéger les cultures tout en prenant en considération la préservation de l’environnement et la santé du consommateur. Elle ne vise pas à éradiquer le ravageur, mais à maintenir ses populations en dessous d’un seuil de nuisibilité, sans perdre de l’argent. Les produits chimiques ne sont u

... Read more

Posted By in AgriProFocus Niger
Posted 19 October 2017 at 03:10

La mosaïque africaine du manioc, une maladie ignorée des producteurs au Niger.

En 2012, la production au Niger a été chiffrée à plus de 100 000 tonnes obtenues sur environ 7 000 hectares. C’est une production en augmentation régulière. De plus le manioc est souvent cité comme plante résistante au changement climatique.

La plus grande contrainte biotique (relative à des êtres vivants) à la production de manioc au Niger est sans contexte la Mosaïque Africaine du Manioc (ou African cassava mosaic disease, ACMD), maladie due à un virus qui sévit dans toutes les régions productrices de notre pays.

Plus les pieds sont infectés jeunes, et surtout lorsque les boutures le sont, plus le pourcentage de feuilles virosées est important et plus les pertes de production sont élevées.

Il est rare de ne pas voir de plants attaqués dans une parcelle de manioc, quelque soit la région. Il est très important que les boutures soient choisies UNIQUEMENT sur des plants ne présentant pas de sym

... Read more

Posted By in Publications
Posted 19 September 2017 at 09:19

                                                La protection de la Tomate

La tomate est un légume de fruit de la famille des solanacées, c’est-à-dire de même famille que le poivron, la pomme de terre, l’aubergine ou le piment. Cela signifie que certains ravageurs leurs sont communs.

La culture de la tomate devient de plus en plus importante mais son rendement moyen national en milieu paysan reste encore très faible. Ces faibles rendements sont liés aux techniques culturales utilisées et une forte pression parasitaire. Cette dernière engendre des pertes de production, et les pertes de 100% de la récolte ne sont pas rares sur la tomate.

Au Niger les pertes les plus importantes sont dues :

Aux chenilles de deux papillons ;

Un acarien, l’araignée rouge ;

Aux nématodes à galles, surtout sur les sols sableux ;

A plusieurs maladies&virus et

Des insectes

... Read more