Maradi

Posted By in Publications
Posted 11 October 2018 at 12:16

Fiche descriptive de Nagode

L’Institut National de la Recherche Agronomiques du Niger vient de mettre dans le secteur Agricole une nouvelle variété hybride de maïs jaune à Maradi. La présentation a eu lieu ce Dimanche 07 Octobre 2018 à Djiratawa.

Cette nouvelle variété précoce peut produire de 5 à 7 tonnes de grains par ha avec un cycle de 84-88 jours pour un semis de juin et de 100 jours pour un semis de novembre. Ce maïs se comporte bien en sol de vallée et même sur sol dunaire à condition qu’il soit suffisamment riche en matière organique. Il est recommandé l’utilisation de 5 à 15 tonnes/ha de fumier bien décomposé au moment de la préparation du sol et de 400 à 500 kg d’engrais (DAP, NPK triple 15 et urée).

Le maïs Nagode a été évalué cette année sur des parcelles de 0.5 à 1 ha à Gaya, Malgorou, Bengou, Konni, Djirataoua, Tajahe, et Gourjia avec l’appui du PPAAO et du PASEC. Des rendements similaires ont été obtenus au niveau de tous les sites.


T

... Read more

Posted By in Emplois et Appels a Propositions
Posted 1 October 2018 at 08:31

                  Avis de recrutement

Les présents termes de référence sont relatifs au recrutement de deux assistants techniques, spécialisés dans l’accompagnement du crédit agricole à destination des producteurs et productrices agricoles, des organisations de producteurs mais aussi d’autres acteurs des chaines de valeur agro-sylvo-pastorales et halieutiques, et dans l’appui-conseil aux acteurs. Ce recrutement s’inscrit dans le cadre de la Composante 1 du Programme de Promotion de l’Emploi et de la Croissance Economique dans l’Agriculture (PECEA)1 . Les deux assistants techniques seront basés à la Chambre Régionale d’Agriculture (CRA) de Zinder (pour les régions de Zinder et Diffa) et à la Chambre Régionale d’Agriculture de Maradi (pour la région de Maradi et autres éventuellement). Le contrat est prévu du 1er novembre 2018 au 30 juin 2019. Il s’agit d’une première phase avec une prolongation éventuelle du PECEA jus

... Read more

Posted By in Publications
Posted 6 September 2018 at 11:29

Fiche technico-économique pour la culture du chou / Région de Maradi

Le chou est une des cultures les plus pratiquées en saison sèche froide dans la région de Maradi. Il est principalement cultivé dans les zones traversées par les Goulbis Maradi et Kaba et au niveau des bas-fonds autour des puits et forages. Les principales zones de production sont : Mafalia (Maradi), Garin Daouré (Tibiri), Gourjia et Laouni (Gazaoua).

Le chou est vendu sur les marchés locaux et au Nigeria. Le cycle du chou dure 80 à 90 jours pour un rendement évalué entre 20 à 30 tonnes/ha. Le sac de chou pèse 80 kg. 1680 kg pour 1000 m2 est considéré comme production de référence pour les analyses présentées.

Une production moyenne de 1.680 kg de chou pour 1000 m2 permet de dégager un revenu de 118.600 F.CFA pour 39.100 F.CFA de charges et donc une marge brute de 79.500 F.CFA. Partant de ce calcul, une marge brute de 795 000 se dégage à l’hectare. Avec une variété de 80 jours du cycle, le prod

... Read more

Posted By in Publications
Posted 18 July 2017 at 08:49

Depuis, une certaine période la pastèque est incluse dans le régime alimentaire des nigériens surtout pendant le RAMADAN; du fait de sa richesse en eau et une saveur sucrée. Sa production et sa commercialisation connaissent une avancée ce dernier temps. Elle est produite, dans presque toutes les régions du Niger (Dosso, Agadez, Tillabery, Tahoua et Maradi). Au niveau de Maradi, c'est le département de Guidan-Roumdji qui constitue le pôle de production de la pastèque ou (KANKANA, en Haussa). Elle est cultivée en pluvial comme en décrue sur des superficies pouvant atteindre 100 ha à l'échelle départementale avec un rendement de 7,5 à 20 tonnes/hectare. Les sols propice pour la culture de la pastèque sont sableux-limoneux en hivernal et argileux en décrue dans la vallée du Goulbi Maradi.

Télécharger le document

Akibodé Djodji Merci pour ce partage qui nous révèle le potentiel du Niger en production de pastèque et surtout l'opportunité réelle pour tout entrepreneur agricole. Ce qui suit est extrait du document que vous avez partagé, et c'est cette partie qui m'a l plus séduit.


Le prix de vente au niveau local se présente comme suit :
 
 1 korya est vendue de 25.000 à 30.000 F.CFA à la première récolte, début août,
  de 15.000 à 20.000 F.CFA à la deuxième récolte,
  de 10.000 à 12.000 F.CFA à la troisième récolte.
 Quand on l’amène à Niamey par exemple, le prix d’une korya varie de 40.000 à 50.000 F.CFA.  
 Estimation des revenus de la pastèque  par les producteurs.
 
Exemple : pour 100 hectares de superficies semées
 1 ha produira 15 à 40 koryas
  1 korya se vend de 25 000 à 30 000 FCFA
  Revenu égal à  100 ha x 15 korya  x 25.000 FCFA = 37.500 000 F.CFA 
 Revenu maximum égal à 100 ha x 40 koryas x 30.000 F.CFA = 120.000.000 F.CF

1 year 5 months ago

ADA MAHAMANE Habou Merci Akibodé! le Niger regorge des potentialités importantes en matière de l'entreprenariat Agricole. Rien que la vallée du Goubli Maradi, le plus grand bassin de la production du Pastèque peut permettre la mise en place d'industrie de production de jus de pastèque, ce qui est d'ailleurs en cours de réalisation dans la capitale économique.

1 year 4 months ago

Posted By in AgriProFocus Niger
Posted 14 April 2016 at 11:51

Mission de redynamisation du réseau AgriProFocus Niger à Maradi et Zinder :


AgriProFocus Niger et le cadre de collaboration et de dialogue des organisations paysannes du Niger, acteur stratégique dans la dynamique paysanne nationale du Niger, mais également dans la mobilisation des autres acteurs, ont organisé une mission conjointe pour la redynamisation du réseau AgriProFocus Niger à Zinder et Maradi du 03 au 09 avril 2016.

La mission a également servi de cadre pour responsabiliser les deux régions dans l’organisation des deux foires prévues dans le plan annuel 2016.

Lors de la mission des ateliers et des rencontres stratégiques ont été organisés. Les ateliers ont réuni, plus d’une soixantaine de personnes, représentants: les organisations paysannes, les services étatiques, les entreprises, les ONGs, les institutions de financement, les institutions de recherche et autres acteurs agricoles.

Les ateliers se sont déroulés en quatre phases :

• Présentation du réseau : vi

... Read more

Posted By in AgriProFocus Niger
Posted 4 August 2015 at 07:26

FIDA pour appuyer les petits agriculteurs familiaux dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder

English

Rome, le 28 juillet 2015 – Le Gouvernement de la République du Niger et le Fonds international de développement agricole des Nations Unies (FIDA) ont signé un accord pour financer le Programme de développement de l'agriculture familiale (ProDAF) dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder. Le financement comprend un prêt de 24,25 millions d’USD, un don de 24,25 millions d’USD et un autre don supplémentaire de 13 millions d’USD du Programme d’adaptation de l’agriculture paysanne (ASAP).

Le nouveau programme du Niger vise à booster la production de l’agriculture familiale, assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à accroître la résilience des ménages ruraux au changement climatique dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder. Il aidera les petits agriculteurs familiaux engagés dans des activités agro-pastorales à accroître et à diversifier la p

... Read more